Une maison passive en béton, c’est possible ?

Une maison passive en béton, c’est possible ?

Source image Flickr – La maison du gardien de la Villa Savoye de Le Corbusier (Poissy, France) en béton armé

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez pour projet de bâtir une maison passive. Ou celui d’en rénover une, pour la mettre aux normes énergie passive. Cependant, vous souhaitez éviter certains matériaux comme le bois, la paille ou le métal, qui ne vous correspondent pas. Alors vous vous renseignez sur le béton, dont les avantages rationnels vous séduisent. Mais une maison passive en béton, est-ce possible ? La réponse est oui ! Et cela pour trois raisons, qui correspondent à trois critères nécessaires à l’obtention du label « Maison passive ». On vous dit tout :

Le béton pour limiter vos besoins de chauffage

Une maison passive doit consommer à l’année moins de 15 kWh d’énergie au mètre carré. C’est l’une des normes à respecter pour obtenir le label « Maison passive ». Et cette norme est très exigeante en termes d’économies d’énergie. Ces performances élevées, le béton bas carbone permet de les atteindre. Et d’année en année, ses propriétés d’isolation thermique ne cessent de progresser.

Le béton pour éviter la surchauffe

Inversement, on note dans le cahier des charges d’une maison passive, sa stabilité thermique en périodes de chaleur. Ici encore, le béton montre des qualités remarquables et permet à l’habitat de minimiser très fortement l’impact de pics de chaleur estivaux, sur la température intérieure du bâtiment. Cela permet un meilleur confort, mais également des économies d’énergie réalisées en climatisation – autre critère important pour la certification « Maison passive ». Enfin, en cas de surchauffe extrême, comme lors d’un incendie, les propriétés de réfraction thermique et de résistance au feu du béton permettent tout simplement de sauver des vies et de minimiser l’impact des sinistres sur la structure de l’édifice. À l’intérieur de votre maison, vous retrouvez ces qualités face au feu dans l’ensemble des surfaces et équipements en béton, comme les sols, plafonds, escaliers, plans de travail réalisés en béton design.

Une étanchéité qui ne laisse rien passer

Une maison passive se doit également de présenter une excellente étanchéité. Pour ne pas laisser entrer l’air froid ni sortir l’air chaud en hiver. Et inversement, ne pas laisser entrer la chaleur ni s’échapper l’air frais de l’intérieur, pendant les jours les plus chauds de l’été. L’absence de ces « ponts thermiques » est un critère essentiel à la labellisation « Maison passive ». Encore un bon argument pour choisir une construction béton, dont l’excellente étanchéité vous permettra de rester largement sous la barre d’un coefficient Ug (échanges thermiques d’air entre l’intérieur et l’extérieur) inférieur à 0,6, qui représente la norme actuelle des maisons à énergie passive.