La baie vitrée peut-elle s’envisager en maison passive ?

La baie vitrée peut-elle s’envisager en maison passive ?

Dans une maison traditionnelle ou passive, la baie vitrée peut rapidement devenir une source de déperdition de chaleur. Ceci représente ainsi un gaspillage d’énergie. Si vous souhaitez installer dans votre maison passive une baie vitrée, découvrez les quelques points essentiels à prendre en compte.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Les maisons passives sont originaires d’Allemagne. Leur principe veut qu’elles soient entièrement autonomes dans leur système de chauffage. On oublie alors les radiateurs ou les chauffages au sol. Il faudra réussir à maintenir une température confortable pour tous les occupants de la maison sans énergie artificielle. Le terme « passif » est ici utilisé pour indiquer que la maison se passe d’éléments actifs comme des pompes à chaleur ou des systèmes de chauffage. Il n’est nullement employé péjorativement. La maison passive basera alors ses performances sur une isolation renforcée. Mais elle se base aussi sur de grands apports solaires pour réchauffer l’ensemble de l’habitation.

La baie vitrée, bonne idée ?

Lorsqu’on décide de construire une maison passive, la baie vitrée peut en effet être une bonne idée. Elle permet d’atteindre de très bonnes performances thermiques. Mais il faudra veiller à sélectionner la bonne baie vitrée auprès de votre fabricant. Celle-ci devra en effet être parfaitement isolée, comme l’exige le principe de la maison passive. On ne pourra pas se passer de cette isolation. Ce n’est pas la laine de verre autour de votre baie vitrée qui apportera à votre maison passive ses performances. Une stratégie devra être mise en place afin d’isoler chaque élément rentrant en course dans les performances de votre maison. Il faudra pour cela choisir votre baie vitrée selon certains critères.

Les critères de sélection pour votre baie vitrée

Avant d’installer une baie vitrée dans votre maison passive, vérifiez ces quelques points auprès de votre fabricant de fenêtres. Les deux principaux seront le coefficient de déperdition de chaleur (exprimé en Uw) et la présence d’un système de rupture de pont thermique. Le premier, pour une isolation optimale, devra se trouver entre 1,1 et 1,6 W/m²K. À savoir que plus le chiffre est haut, moins votre baie vitrée sera isolée. Le système de rupture de pont thermique, lui, sera essentiel pour casser le lien entre votre maison et l’extérieur. Ce sont ces ponts thermiques qui créent énormément de déperditions de chaleur sur certaines fenêtres.

Vous l’aurez donc compris, il est tout à fait possible d’installer une baie vitrée dans une maison passive. Mais pour éviter les mauvaises surprises, celle-ci devra être sélectionnée et installée avec soin. Cela vous permettra d’éviter de gaspiller inutilement de l’énergie alors que votre maison doit être entièrement autonome.